Navigation


 LYCEMOBOCK


 Retour au forum

CEM LYCEE D'OBOCK   

Listes des sujets philosophiques

Lycemobock | Publié sam 12 Jan 2019 - 11:06 | 93 Vues

  1. Sujets portant sur l’art

- À quoi reconnaît-on une œuvre d’art ?
- « Ceci n’est pas de l’art » : peut-on justifier ce jugement ?
- Créer, est-ce rompre avec la tradition ?
- Dire que l’art qu’il n’est pas utilitaire, est-ce dire qu’il est inutile ?
- En art, tout s’apprend-il ?
- En créant, l’artiste ne fait-il que ce qu’il lui plaît ?
- Est-ce une fonction de l’art que d’embellir la vie ?
- Est-il possible d’expliquer une œuvre d’art ?
- Expliquer une œuvre d’art, est-ce la comprendre ?
- Faut-il connaître l’intention d’un artiste pour juger son œuvre ?
- Faut-il recourir à la notion d’inspiration pour rendre compte de la production artistique ?
- Faut-il renoncer à définir le beau ?
- L’art a-t-il pour fonction d’exprimer ce qui échappe à la science ?
- L’art change-t-il la vie ?
- L’art doit-il s’intéresser à la laideur ?
- L’art doit-il suivre la nature ?
- L’art est-il dérangeant ?
- L’art est-il inutile ?
- L’art est-il l’expression d’une révolte ?
- L’art est-il moins nécessaire que la science ?
- L’art est-il un divertissement ?
- L’art est-il un luxe ?
- L’art est-il utile ?
- L’art n’a-t-il pour but que le plaisir ?
- L’art n’est-il qu’un divertissement ?
- L’art n’est-il qu’un jeu ?
- L’art n’est-il qu’un luxe ?
- L’art n’est-il qu’une affaire de goût ?
- L’art n’obéit-il à aucune règle ?
- L’art nous réconcilie-t-il avec le monde ?
- L’art nous rend-il meilleurs ?
- L’art peut-il être défini comme la production du beau ?
- L’art peut-il être populaire ?
- L’art peut-il être un refuge ?
- L’art peut-il revendiquer la laideur ?
- L’art peut-il se passer de la référence au beau ?
- L’art peut-il se passer de règles ?
- L’art répond-il à un besoin ?
- L’art s’adresse-t-il à tous ?
- L’art s’enseigne-t-il ?
- L’art transforme-t-il l’homme ?
- L’art transforme-t-il la nature ou la dévoile-t-il ?
- L’artiste doit-il chercher à plaire ?
- L’artiste est-il nécessairement un homme de génie ?
- L’artiste est-il un créateur ?
- L’artiste fait-il ce qu’il veut ?
- L’artiste ne cherche-t-il qu’à divertir ?
- L’artiste peut-il être indifférent au beau ?
- L’homme a-t-il besoin de l’art ? 

- L’humanité peut-elle se passer de l’art ?

- L’œuvre d’art doit-elle d’abord plaire ?

- L’œuvre d’art est-elle nécessairement belle ?

- L’œuvre d’art nous apprend-elle quelque chose ?

- L’œuvre est-elle nécessairement la fin de l’art ?

- L’originalité fait-elle la valeur de l’œuvre d’art ?

- L’originalité suffit-elle à faire la valeur d’une œuvre d’art ?

- La beauté est-elle la seule fin de l’art ?

- La beauté oblige-t-elle à penser ?

- La création artistique est-elle seulement l’expression d’une subjectivité ?

- La reproduction des œuvres d’art nuit-elle à l’art ?

- La valeur de l’art réside-t-elle dans son inutilité ?

- Le beau est-il toujours surprenant ?

- Le beau peut-il ne pas plaire ?

- Le jugement esthétique requiert-il de s’exercer dans la solitude ou dans la compagnie des hommes ?

- Les œuvres d’art peuvent-elles être utiles ?

- Les œuvres d’art sont-elles des réalités comme les autres ?

- Peut-il y avoir des progrès en art ?

- Peut-on admettre que toutes les créations artistiques se valent ?

- Peut-on aimer une œuvre d’art sans la comprendre ?

- Peut-on apprendre à aimer une œuvre d’art ?

- Peut-on apprendre à créer ?

- Peut-on expliquer une œuvre d’art ?

- Peut-on reprocher à l’art d’être inutile ?

- Peut-on reprocher à une œuvre d’art d’être choquante ?

- Peut-on reprocher à une œuvre d’art de ne rien vouloir dire ?

- Peut-on se passer de la beauté ?

- Pour qu’une production soit une œuvre d’art, suffit-il qu’elle me plaise ?

- Pourquoi conserver les œuvres d’art ?

- Pourquoi des artistes ?

- Pourquoi s’intéresse-t-on aux œuvres d’art ?

- Pourquoi sommes-nous sensibles à la beauté ?

- Pouvons-nous nous passer de l’art ?

- Puis-je apprécier une œuvre d’art sans comprendre sa signification ?

- Qu’admire-t-on dans une œuvre ?

- Qu’admire-t-on dans une œuvre d’art ?

- Qu’est-ce qu’une œuvre d’art réussie ?

- Qu’est-ce qui fait la valeur d’une œuvre d’art ?

- Que veut-on dire quand on dit : « c’est beau » ?

- Que voulons-nous dire lorsque nous disons d’un artiste qu’il a du génie ?

- Quelles compétences faut-il avoir pour apprécier une œuvre d’art ?

- Qui est artiste ?

- Rendre visible l’invisible, est-ce la vocation de l’art ?

- S’il y a une beauté naturelle, rend-elle l’art inutile ?

- Sans l’art, parlerait-on de beauté ?

- Si la vie était belle, y aurait-il de l’art ?

- Tout le monde est-il artiste ?

- Toute œuvre d’art nous parle-t-elle de l’homme ?

- Toute œuvre d’art veut-elle dire quelque chose ?

- Un art peut-il se passer de règles ?

- Un artiste doit-il être original ?

- Un artiste doit-il être un créateur ?


- Une œuvre d’art doit-elle nécessairement donner du plaisir ? 

- Une œuvre d’art est-elle nécessairement belle ?

- Une œuvre d’art gagne-t-elle à être commentée ?

- Une œuvre d’art n’est-elle qu’un objet ?

- Une œuvre d’art nous apprend-elle quelque chose ?

- Une œuvre d’art peut-elle être belle et ne pas me plaire ?

- Une œuvre d’art peut-elle ne pas être belle ?

- Y a-t-il des règles de l’art ?


- Y a-t-il un progrès dans l’art ? 

2. Autrui (L - ES)

 Sujets portant sur autrui

- Ai-je besoin d’autrui pour être objectif ?

- Au nom de quoi peut-on reprocher à autrui d’être égoïste ?

- Autrui est-il mon semblable ?

- Comment justifier le respect d’autrui ?

- Dois-je tenir compte de ce que font les autres pour orienter ma conduite ?

- Faut-il aimer autrui pour le respecter ?

- Faut-il s’identifier à autrui pour le comprendre ?

- L’amitié est-elle la forme idéale du rapport à autrui ?

- L’homme peut-il être humain sans la présence d’autrui ?

- La passion nous sépare-t-elle d’autrui ?

- La poursuite de mon intérêt m’oppose-t-elle aux autres ?

- La présence d’autrui nous évite-t-elle la solitude ?

- La solitude est-elle sans valeur ?

- La tolérance va-t-elle jusqu’à laisser autrui dans son erreur ?

- Le respect d’autrui exclut-il toute passion ?

- Ne respectons-nous autrui qu’afin qu’il nous respecte ?

- Nos rapports avec autrui sont-ils nécessairement conflictuels ?

- Nos relations avec autrui sont-elles nécessairement conflictuelles ?

- Peut-on avoir des exigences à l’égard d’autrui ?

- Peut-on juger autrui ?

- Peut-on penser par soi-même sans se soucier de ce que pensent les autres ?

- Pour aimer autrui, faut-il le connaître ?

- Pourquoi tenons-nous à être reconnus ?

- Puis-je penser sans autrui ?

- Qu’ai-je le droit d’exiger des autres ?

- Qu’est-ce que comprendre autrui ?

- Que pouvons-nous savoir des autres ?

- Respecter autrui, est-ce respecter sa différence ?

- Suffit-il d’être poli envers autrui pour le respecter ?

- Suffit-il d’être proche d’autrui pour le connaître ?

- Toute relation à autrui est-elle porteuse de conflits ?

- Un homme peut-il en juger un autre ?

- Un homme peut-il m’être complètement étranger ?

- Un homme peut-il m’être totalement étranger ? 

3. Le bonheur (L - ES - S - Techn.)

 Sujets portant sur le bonheur

- De quel bonheur sommes-nous capables ?

- Dépend-il de nous d’être heureux ?

- Devons-nous chercher à être heureux ?

- Être plus savant, est-ce être plus heureux ?

- Faut-il s’abstenir de penser pour être heureux ?

- L’ignorant peut-il être heureux ?

- La mort est-elle un obstacle au bonheur ?

- La quête du bonheur est-elle vaine ?

- La recherche du bonheur est-elle un idéal égoïste ?

- Le bonheur est-il affaire de chance ?

- Le bonheur est-il affaire privée ?

- Le bonheur est-il inaccessible ?

- Le bonheur est-il inaccessible à l’homme ?

- Le bonheur est-il une aspiration universelle ?

- Le bonheur n’est-il qu’une affaire personnelle ?

- Le bonheur n’est-il qu’une question de chance ?

- Le bonheur n’est-il que dans l’attente du bonheur ?

- Le savoir est-il une condition du bonheur ?

- N’est-on heureux que par hasard ?

- Notre bonheur doit-il quelque chose à la chance ?

- Peut-on être heureux en toute circonstance ?

- Peut-on être heureux sans le savoir ?

- Peut-on être indifférent au bonheur ?

- Peut-on ne pas connaître son bonheur ?

- Peut-on ne pas vouloir être heureux ?

- Peut-on promettre le bonheur ?

- Peut-on se tromper en se croyant heureux ?

- Qu’attendons-nous pour être heureux ?

- Que convient-il d’entendre par « avoir tout pour être heureux » ?

- Réfléchir nous empêche-t-il d’être heureux ?

- Tous les moyens sont-ils bons pour être heureux ?

- Un bonheur sans illusion est-il concevable ?

- Une vie heureuse est-elle une vie de plaisirs ?

- Une vie heureuse n’est-elle qu’une succession de plaisirs ?

- Y a-t-il un art d’être heureux ? 

4. La conscience (L - ES - S)

 Sujets portant sur la conscience

- Agir selon sa conscience, est-ce agir selon ses valeurs personnelles ?

- Est-ce par la conscience qu’il faut définir l’homme ?

- Faut-il se méfier de sa conscience ?

- La conscience de soi est-elle trompeuse ?

- La conscience de soi est-elle une connaissance ?

- La conscience est-elle source d’illusions ?

- La conscience fait-elle le malheur de l’homme ?

- La conscience n’est-elle tournée que vers elle-même ?

- La conscience peut-elle être un fardeau ?

- La conscience peut-elle être un obstacle pour l’action ?

- La conscience peut-elle nous tromper ?

- Peut-on échapper aux exigences de la conscience ?

- Sommes-nous conscients ou avons-nous à nous rendre conscients ?

- Sommes-nous maîtres de nos pensées ? 

5. La croyance (Techn.)

 Sujets portant sur la croyance

- Croire, est-ce renoncer à savoir ?

- Croire, est-ce savoir ?

- Est-ce l’ignorance qui nous fait croire ?

- Est-ce parce qu’ils sont ignorants que les hommes ont des croyances ?

- La connaissance scientifique abolit-elle toute croyance ?

- La science est-elle une croyance justifiée ?

- La science peut-elle produire des croyances ?

- Le savoir exclut-il toute forme de croyance ?

- Le savoir scientifique s’établit-il contre la croyance ?

- Peut-on ne croire en rien ?

- Si les hommes créent les valeurs, peuvent-ils encore y croire ?

- Toutes les croyances se valent-elles ? 

6. La culture (L - ES - S - Techn.)

 Sujets portant sur la culture

- Des cultures différentes font-elles des humanités différentes ?

- En quoi une culture peut-elle être la mienne ?

- Être cultivé rend-il meilleur ?

- L’homme est-il un animal dénaturé ?

- La culture dénature-t-elle l’homme ?

- La culture est-elle la négation de la nature, ou son accomplissement ?

- La culture est-elle un simple ajout à la nature ?

- La culture est-elle une seconde nature ?

- La culture libère-t-elle des préjugés ?

- La culture met-elle fin à la nature ?

- La culture n’est-elle qu’une seconde nature ?

- La culture nous unit-elle ?

- La culture permet-elle d’échapper à la barbarie ?

- La culture rend-elle meilleur ?

- La culture rend-elle plus humain ?

- La diversité des cultures fait-elle obstacle à l’unité du genre humain ?

- La diversité des cultures sépare-t-elle les hommes ?

- Les hommes sont-ils seulement le produit de leur culture ?

- Peut-on à bon droit parler d’un homme sans culture ?

- Peut-on échapper à sa culture ?

- Peut-on juger objectivement la valeur d’une culture ?

- Peut-on juger une culture ?

- Peut-on sortir de sa culture ?

- Prétendre distinguer l’homme de l’animal, est-ce légitime ?

- Puis-je juger la culture à laquelle j’appartiens ?

- Puis-je juger une culture à laquelle je n’appartiens pas ?

- Qu’est-ce qu’un fait de culture ?

- Qu’est-ce que se cultiver ?

- Respecter la nature, est-ce renoncer à la transformer ?

- Se cultiver, est-ce s’affranchir de son appartenance culturelle ?

- Sommes-nous prisonniers de notre culture ?

- Une culture peut-elle être porteuse de valeurs universelles ?

- Y a-t-il progrès dans la culture ?

- Y a-t-il une différence de nature entre l’homme et l’animal ? 

7. La démonstration (L - ES - S)

 Sujets portant sur la démonstration

- Ce qui est indémontrable est-il pour autant incertain ?

- Est-il raisonnable de vouloir tout démontrer ?

- Faut-il chercher à tout démontrer ?

- Faut-il vouloir tout démontrer ?

- L’évidence se passe-t-elle de démonstration ?

- La démonstration est-elle une condition de la science ?

- La démonstration met-elle fin à toute discussion ?

- Les faits sont-ils des preuves ?

- N’y a-t-il de démonstrations que scientifiques ?

- N’y a-t-il de preuve que par la démonstration ?

- Ne sommes-nous convaincus que par ce qui a été démontré ?

- Peut-on ne pas adhérer à une démonstration ?

- Peut-on prouver une hypothèse scientifique ?

- Quand la démonstration est faite, n’ai-je plus qu’à me taire ?

- Seul ce qui est démontré est-il prouvé ?

- Suffit-il de démontrer pour convaincre ?

- Une démonstration peut-elle mettre fin au doute ?

- Y a-t-il des certitudes sans démonstration ? 

8. Le désir (L - ES - S)

 Sujets portant sur le désir

- Accomplir tous ses désirs, est-ce une bonne règle de vie ?

- Désirer, est-ce nécessairement souffrir ?

- Est-il absurde de désirer l’impossible ?

- Faut-il hiérarchiser les désirs ?

- Faut-il ne désirer que ce qui est accessible ?

- Faut-il se méfier de ses désirs ?

- L’objet du désir en est-il la cause ?

- La force de notre volonté est-elle autre chose que celle de nos désirs ?

- Le désir de savoir est-il comblé par la science ?

- Le désir de savoir est-il naturel ?

- Le désir est-il aveugle ?

- Le désir est-il la marque de la misère de l’homme ?

- Le désir nous condamne-t-il à l’insatisfaction ?

- Le désir peut-il être comblé ?

- Le désir peut-il être désintéressé ?

- Les hommes savent-ils ce qu’ils désirent ?

- Ne désire-t-on que ce dont on manque ?

- Ne désirons-nous que ce qui nous manque ?

- Ne désirons-nous que les choses que nous estimons bonnes ?

- Nos désirs nous appartiennent-ils ?

- Nos désirs nous égarent-ils ?

- Nos désirs peuvent-ils être comblés ?

- Nos désirs s’expliquent-ils seulement par la recherche du plaisir ?

- Peut-il exister des désirs naturels ?

- Peut-on cesser de désirer ?

- Peut-on désirer autre chose que l’impossible ?

- Peut-on désirer ce qu’on ne connaît pas ?

- Peut-on désirer ce que l’on possède déjà ?

- Peut-on désirer sans souffrir ?

- Peut-on désirer savoir pour savoir ?

- Peut-on tout désirer à la fois ?

- Peut-on vouloir ce qu’on ne désire pas ?

- Pourquoi désirer ce qui n’est pas nécessaire ?

- Pourquoi désire-t-on savoir ?

- Pourrait-on désirer si rien n’était interdit ?

- Répondre à un désir, est-ce nécessairement le satisfaire ?

- Sait-on ce qu’on désire ?

- Satisfaire ses désirs peut-il rendre malheureux ?

- Tous nos désirs sont-ils personnels ?

- Un désir peut-il être coupable ?

- Y a-t-il de faux désirs ?

- Y a-t-il des désirs naturels ? 

9. Le devoir (L - ES - S)

 Sujets portant sur le devoir

- Agir par devoir, est-ce agir contre son intérêt ?

- Agir par devoir, est-ce nécessairement bien agir ?

- Est-ce un devoir de respecter la nature ?

- Faire son devoir exclut-il tout plaisir ?

- L’amour peut-il être un devoir ?

- Les passions nous empêchent-elles de faire notre devoir ?

- Peut-on accomplir son devoir sans réfléchir ?

- Peut-on faire plus que son devoir ?

- Peut-on faire son devoir par habitude ?

- Peut-on ignorer son devoir ?

- Pourquoi faire son devoir ?

- Qu’avons-nous à gagner à faire notre devoir ?

- Qui peut me dire ce que je dois faire ?

- Suffit-il de faire son devoir ?

- Suis-je le seul à savoir ce que je dois faire ?

- Y a-t-il un sens à parler de devoirs envers nos descendants ? 

10. Le droit (L - ES - S)

 Sujets portant sur le droit

- Défendre ses droits, est-ce la même chose que défendre ses intérêts ?

- Désobéir peut-il être un droit ?

- Est-ce l’égalité des droits qui assure l’égalité des hommes ?

- Est-ce la volonté du plus grand nombre qui fonde le droit ?

- Est-il juste de défendre ses droits par tous les moyens ?

- Faire valoir ses droits, est-ce la même chose que défendre ses intérêts ?

- L’égalité des droits a-t-elle pour condition l’égalité économique ?

- L’homme a-t-il un droit sur la nature ?

- La force et le droit s’opposent-ils nécessairement ?

- La nature a-t-elle des droits ?

- Le droit a-t-il pour fin de protéger le faible ?

- Le droit a-t-il pour seul but de pacifier les relations humaines ?

- Le droit d’expression autorise-t-il à soutenir n’importe quelle opinion ?

- Le droit doit-il être fondé sur la nature ?

- Le droit doit-il régler toutes les affaires humaines ?

- Le droit doit-il tenir compte des différences entre les individus ?

- Le droit et l’intérêt général peuvent-il s’opposer ?

- Le droit ne fait-il que traduire un rapport de forces ?

- Le droit peut-il être fondé sur la nature ?

- Le droit peut-il être naturel ?

- Le droit peut-il s’opposer aux traditions ?

- Le droit peut-il se mêler de tout ?

- Le malheur donne-t-il le droit d’être injuste ? 

11. Les échanges (ES - Techn.)

 Sujets portant sur les échanges

- Donner pour recevoir, est-ce le principe de tout échange ?

- L’échange n’a-t-il pour but que la satisfaction des besoins ?

- La recherche d’un profit est-elle le but de tout échange ?

- La satisfaction des besoins est-elle le fondement des échanges entre les hommes ?

- Le commerce favorise-t-il la paix ?

- Les échanges favorisent-ils la paix entre les hommes ?

- Les échanges favorisent-ils la paix ?

- Les rapports entre les hommes sont-ils déterminés par leurs intérêts ?

- N’échange-t-on que des biens ?

- Peut-on échanger sans perdre ?

- Peut-on tout échanger ?

- Pourquoi échangeons-nous ?

- Pourquoi échanger des idées ?

- Que gagne-t-on à échanger ?

- Tout échange est-il bienfaisant ?

- Tout peut-il avoir une valeur marchande ?

- Un échange peut-il être désintéressé ? 

12. L’esprit (L - ES - S)

 Sujets portant sur l’esprit

- Est-ce par l’intériorité qu’il faut définir l’esprit ?

- L’esprit est-il une réalité comme les autres ?

- L’esprit peut-il être objet de science ?

- Peut-on apprendre à penser ?

- Sommes-nous entièrement maîtres de nos pensées ? 

13. L’État (L - ES - S)

 Sujets portant sur l’État

- Au nom de quoi peut-on s’opposer à l’État ?

- Doit-on tout attendre de l’État ?

- Est-il vrai que les hommes n’ont que le gouvernement qu’ils méritent ?

- L’État doit-il être sans pitié ?

- L’État doit-il reconnaître des limites à sa puissance ?

- L’État est-il au service des individus ?

- L’État est-il l’ami de tous en même temps que l’ennemi de chacun ?

- L’État est-il l’ennemi de l’individu ?

- L’État est-il un mal nécessaire ?

- L’État est-il un moindre mal ?

- L’État est-il, par définition, indifférent aux intérêts particuliers ?

- L’État peut-il être impartial ?

- L’usage de la force par l’État est-il légitime ?

- La consultation des citoyens suffit-elle à faire la démocratie ?

- Le meilleur des gouvernements est-il celui qui gouverne le moins ?

- Le pouvoir politique peut-il appartenir à ceux qui sont gouvernés ?

- Le rôle de l’État est-il de définir le bien commun ?

- Les hommes ont-ils besoin d’être gouvernés ?

- Peut-on se passer de l’État ?

- Pour gouverner, faut-il nécessairement sacrifier les intérêts particuliers ?

- Pourquoi l’État devrait-il limiter son pouvoir ?

- Que devons-nous à l’État ? 


À propos de l'auteur